Afrique Centrale : Coalition contre le braconnage

Une brigade internationale composée des éco-gardes du Cameroun, de la République Centrafricaine et du Congo Brazzaville a été mise sur pied pour mener la croisade.

Dans ce qui a ressemblé à une parade militaire, 17 éco-gardes venus du Cameroun, du Congo et de la Rca ont défilé le samedi 30 juillet 2011 à Nyangouté, un carrefour situé à la frontière entre ces trois pays sous les applaudissements des autorités administratives frontalières des trois pays.

Ces 17 hommes parmi lesquels on retrouve un chef de brigade et un responsable des opérations, sont le premier contingent de la toute première brigade anti-braconnage de la Trinational de la Sanga (Tns). La brigade a été créée grâce à l'initiative de conservation transfrontalière Tns. Le paysage Tns est l'une des zones protégées les plus importantes en Afrique Centrale. Elle inclut la zone du Parc national Lobéké au Cameroun, le parc national Dzanga-Ndoki de la République centrafricaine et le Parc national Nouabalé-Ndoki au Congo Brazzaville.

Menaces

Le paysage de cette zone est riche en faune et flore avec une concentration de milliers d'éléphants forestiers, de gorilles, chimpanzés, antilopes bongo, buffles, panthères et sangliers. La création de cette brigade internationale signifie que les trois pays ont consenti à ignorer des frontières nationales et regrouper leurs forces pour combattre un ennemi commun : les braconniers.

Ces derniers menacent de décimer la faune et flore dans la région. "Ce qui a était un refuge des braconniers est maintenant la base pour une brigade d'anti-braconnage sans précédent," se réjouit Anna Feistner, de l'organisation de protection de la nature World wild fund (Wwf) en république centrafricaine.

David Boloum, le premier chef de cette brigade ambitionne de lutter contre le fléau par des patrouilles régulières et interpellation des suspects. La cérémonie d'inauguration était présidée par Gabriel Eloi Essoa, préfet de la Boumba et Ngoko à l'Est du Cameroun, en présence des ses homologues de la Rca et Congo Brazzaville. Cette brigade a été créée grâce au lobbying fait par le Fonds mondial pour la nature (Wwf), la Wild life conservation society (Wcs) et d'autres partenaires de conservation.

Réagir à cet article »

 
Il n'y a aucun commentaire pour cet article